Alpine peut-il vraiment mourir une deuxième fois ?

L’éventualité d’une fermeture de quatre usines françaises de Renault a saisi et illustre une fragilité économique que l’on ne soupçonnait plus. Après l’affaire Ghosn, le mariage impossible avec FCA, une Alliance avec Nissan fragilisée et la crise sanitaire, le constructeur devrait présenter vendredi un plan d’économies. Son usine de Dieppe, qui produit actuellement l’Alpine A110,…