Les résultats de la vente Heuliez au Mans

C’en est fini de la collection Heuliez. Pas des voitures, qui continueront leur vie loin de leurs bases de Cerizay, mais l’unité qui faisait la valeur et l’originalité du patrimoine du carrossier et ex-constructeur. Toutes les voitures ont été vendues, samedi soir, par Artcurial, dans le cadre de Le Mans Classic.

Vente de la collection Heuliez : et les 41 nominées sont…

Au sortir de Rétromobile 2012, la stupéfaction avait gagné quelques passionnés. Sans crier gare, le propriétaire d’Heuliez avait décidé de vendre une partie de la collection de prototypes, études de style et maquettes stockées à l’usine de Cerizay. Artcurial se chargera de disperser aux enchères, sans prix de réserve, quarante et une voitures exceptionnelles dans…

BGI et Heuliez reprennent le constructeur de voitures sans permis JDM, et déplacent la production à Cerizay

PAR BENOÎT FAUCONNIER Il y a un peu plus d’un mois, le groupe BGI (Baelen Gaillard Industries) et Heuliez finalisaient la reprise à hauteur, respectivement, de 70 et 30 %, du constructeur SIMPA (Société industrielle de matières plastiques armées) , qui produit et commercialise notamment les voitures sans permis JDM depuis 1981.

Le repreneur d’Heuliez sans doute connu mercredi 30 juin

PAR BENOÎT FAUCONNIER C’est mercredi que le tribunal de commerce de Niort divulguera le nom du repreneur qui devrait se retrouver aux commandes d’Heuliez. Parmi trois dossiers de reprise, l’un a, semble-t-il, été écarté d’emblée, par « manque de sérieux ». Un fonds malaisien et des industriels franco-allemands se disputent le carrossier-constructeur des Deux-Sèvres, en redressement judiciaire.

L’avenir d’Heuliez dans les mains du tribunal de commerce de Niort

PAR BENOÎT FAUCONNIER Les dirigeants d’Heuliez ont demandé, mardi 18 mai, au tribunal de commerce de Niort, le placement de l’entreprise en cessation de paiements. Une procédure plus communément appelée « dépôt de bilan », qui semblait inéluctable, en raison de difficultés financières croissantes, et en l’absence de débouchés de quelque offre de reprise que ce soit.