Le repreneur d’Heuliez sans doute connu mercredi 30 juin

PAR BENOÎT FAUCONNIER C’est mercredi que le tribunal de commerce de Niort divulguera le nom du repreneur qui devrait se retrouver aux commandes d’Heuliez. Parmi trois dossiers de reprise, l’un a, semble-t-il, été écarté d’emblée, par « manque de sérieux ». Un fonds malaisien et des industriels franco-allemands se disputent le carrossier-constructeur des Deux-Sèvres, en redressement judiciaire.