VIDEO – Au fil des expos de voitures anciennes à Béthune Rétro 2022

Béthune Rétro, le festival des années 1950 et 1960, fête ses vingt ans en 2022. Les meilleurs ingrédients sont réunis : rockabilly, pin-up et naturellement les voitures anciennes. Petite visite en vidéo des différentes expos disséminées dans le centre-ville de Béthune.

Ici, un jeune homme tatoué qui raconte tout ce qu’il a rénové sur sa Cadillac à vendre. Un peu plus loin, trois gars qui s’acharnent sous le capot ouvert d’un véhicule de pompiers qui redémarre péniblement. Rue Sadi-Carnot, un jeune, vraiment jeune, qui nettoie amoureusement une immense Chrysler Imperial… Ce sont des scènes de la vie quotidienne (concentrées sur trois jours pour être précis) à Béthune Rétro.

Le festival souffle en 2022 ses vingt bougies. C’est l’événement vintage de référence, qui transforme à chaque fin d’été Béthune, convertie au rockabilly, aux tattoos, charmée par les pin-up et occupée par les voitures anciennes. Des dizaines de concerts sont programmés, et des dizaines de stands vintage prennent possession des rues du centre-ville.

Les voitures anciennes, c’est un ingrédient indispensable à Béthune-Rétro. Pas de discrimination, il y a de tout : youngtimers, américaines, européennes, hot rods… Pourvu que ça fleure bon la nostalgie. Nouveauté cette année : un espace a été dévolu rue Ludovic-Boutleux aux Coccinelle et Combi, réunies pas l’association Passion Cox. Le coeur auto de Béthune Rétro bat aussi au rythme du concours d’élégance organisé par les Amateurs de vieilles carettes.

Les autos américaines sont plutôt réunies rue Louis-Blanc et rue Sadi-Carnot, la charmante artère pavée qui débouche sur la Grand-Place en partant de la place Lamartine. La cohorte de Ford Mustang (anciennes ou récentes) représente le plus gros contingent de muscle cars. Plus rares, les cabriolets Cadillac font toujours leur effet.

Les voitures populaires européennes tenaient salon, elles, côté,rue Gambetta, avec une Peugeot 604, voiture « protocolaire » par excellence, idéalement stationnée devant la sous-préfecture. Mention spéciale cette année aux Remisards dunkerquois qui ont présenté quelques véhicules de pompiers dont un fabuleux Berliet GBK grande échelle. Qualificatif absolument subjectif attribué par le simple fait que tout gosse, j’ai possédé un GBK Norev en plastique que j’adorais… Juste à côté étaient exposées plusieurs voitures figurantes dans la série Les Petits Meurtres d’Agatha Christie diffusée sur France 2, dont une R15 jaune constamment malmenée par son fougueux propriétaire.

Autre concentration typée USA place Foch, avec quelques hot rods habitués de Béthune Rétro.

Encore une fois, Béthune Rétro a présenté pour la partie bagnoles une sacrée belle diversité de modèles. Et dans les rues adjacentes, on n’est jamais à l’abri de tomber sur quelques pépites « off » qui méritent le détour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s