Jean-Paul Belmondo en quatre courses poursuites mythiques du cinéma français

Jean-Paul Belmondo est décédé à l’âge de 88 ans. Le monstre du cinéma a régalé les passionnés d’autos. Bébel s’est adonné à quelques joyeuses courses poursuites devenues cultes ! Tout gamin, après chaque film dans lequel Belmondo massacrait une voiture, je filais prendre quelques Majorette pour reproduire les cascades… Avec un peu de nostalgie, retrouvons quelques-unes de ces poursuites mythiques du cinéma français.

Le Casse, d’Henri Verneuil, 1971

Flic ou voyou, de Georges Lautner, 1979

Le Professionnel, de Georges Lautner, 1981

Joyeuse Pâques, de Georges Lautner, 1984

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s