Welcome to le nouveau Renault Captur

C’est en Grèce, au sud d’Athènes, qu’ont eu lieu les essais presse du nouveau Renault Captur. Changement de décor après avoir découvert la bête statique à l’abri des regards et sous embargo en juin dans des entrepôts d’Aubervilliers, en région parisienne.

Plutôt que de livrer une photo du nouveau Captur au bord de la mer, qui illustrera l’essai à paraître dans La Voix du Nord le 16 novembre, le voici toujours près de la mer (qui est en fait dans mon dos au moment de prendre cette image) mais surtout près d’un mur portant l’inscription « Welcome to the ghetto ».

Le ghetto des SUV se porte bien, merci pour lui. Quand il a été commercialisé en 2013, le Captur n’avait qu’un seul concurrent dans la catégorie des B-SUV : le Nissan Juke. Il y a désormais plus de vingt bagnoles concurrentes dans ce segment de marché. Autrement dit, les places sont chères.

Tellement chères que Renault n’a pas tardé à remplacer sa poule aux oeufs d’or (6 ans de carrière seulement) pour battre le fer tant qu’il est chaud et rester dans la course : les ventes de Captur n’ont jamais cessé de grimper au fil des années. Même 2019 partait sur une meilleure trajectoire commerciale que l’excellente année 2018, elle-même plus brillante que 2017. De quoi défier toutes les lois commerciales du genre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s