Une Vanden Plas ayant appartenu à Charles Aznavour bientôt à vendre aux enchères

Les bonnes histoires, la belle mise en scène, c’est maintenant un préalable à une bonne vente aux enchères de voitures anciennes. La « découverte » de la collection Baillon a créé un précédent. Bonhams va vendre une voiture de célébrité fraîchement disparue : Charles Aznavour.

Chaque début d’année en France, le monde de l’auto ancienne scrute deux ventes qui se répondent : celle d’Artcurial à Rétromobile face à celle de Bonhams au Grand Palais à Paris.

Et depuis quelques années, c’est à qui sortira la meilleure histoire pour attirer les projecteurs. Le coup d’Artcurial et de la collection Baillon restera un cas d’école de génie marketing.

Bonhams tire le premier cette année avec une tête de gondole en or : une Vanden Plas Princess 1100 1966 à vendre aux enchères le 7 février. Une auto qui ferait frétiller peu de collectionneurs, sauf que celle-ci a appartenu à Charles Aznavour.

L’homme aux 180 millions d’albums, légende de la chanson française décédée il y a peu, à possédé cette petite anglaise bien apprêtée. La voiture était remisée au château de Bourdonné, dans les Yvelines, qu’occupe toujours la sœur du chanteur disparu.

Bonhams habille la chose en parlant de sa « découverte » et d’une « sortie de grange ». Le cocktail est parfait en surfant sur la légende disparue et le fantasme de la sortie de grange.

Mais la mise en scène ne fleure pas l’authenticité suggérée. La voiture est relativement propre, avec sa belle patine, mais bizarrement positionnée pour l’image devant un… Peugeot Partner immatriculé dans le Cher.

Ce qui ne veut pas dire que la Vanden Plas en question usurpe son statut. Elle dispose de ses plaques minéralogiques noires d’origine et d’une carte grise au nom de Charles Aznavourian, qui l’a achetée neuve en 1966.

« Le vendeur ne l’a jamais conduite, aussi est-ce probablement Charles Aznavour lui-même qui fut le dernier à le faire », explique Bonhams. Autrement dit, on pourrait presque encore sentir la présence d’Aznavour en s’installant au volant. Mais qui oserait mettre la situation administrative de la voiture en règle et se séparer de la carte grise portant le nom de Charles Aznavourian ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s