EN IMAGES – Spectateur de la Route des vacances, du bassin minier à la plage, avec Jean-Michel et sa 2CV de 1984

Depuis sept ans, un cortège de véhicules anciens emmène des touristes pas comme les autres à la mer. Au départ de Liévin, il s’agit de faire revivre la route des vacances du temps des mineurs. A l’époque, c’est en bus que les familles se rendaient sur la côte d’Opale. Tout ce qui a des roues est chaque année réuni pour faire revivre cette migration nostalgique. Nous y étions, à Servins.

Route des vacances 2017 (51)

Après le départ à Liévin, puis les passages à Angres et Aix-Noulette, la Route des vacances a flirté avec le Béthunois. Bouvigny-Boyeffles et Servins étaient sur la route des amateurs de véhicules anciens. Le cortège a traversé Bouvigny, est passé au pied de la grande antenne TDF avant d’atteindre Servins.  C’est cette entrée de village que Jean-Michel Peugnet, 67 ans, a choisi pour contempler le défilé. Il s’y est posté avec sa Citroën 2CV 6 Club de 1984.  Impossible de passer inaperçu avec une telle monture.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Route des vacances 2017 (137)

Cette 2CV beige Colorado, Jean-Michel la possède depuis 1999. C’est sa marraine, très âgée, et qui habitait la Dordogne, qui lui a donnée. La voiture a toujours dormi au sec. Dans son jus d’origine, elle affiche seulement 26 000 kilomètres au compteur. Jean-Michel l’a récupérée alors qu’elle avait un peu plus de 10.000 kilomètres. Il a écrit au dos de l’écran de calandre, conservé dans le coffre, son numéro d’origine, de Dordogne. Et il a réussi à obtenir, en l’immatriculant dans le Pas-de-Calais en 1999, un numéro qui rappelle l’année de naissance de la voiture.

Route des vacances 2017 (89)

Sa 2CV démarre au premier coup de clé. Pas un point de rouille. À peine quelques stigmates classiques sur la carrosserie.Elle a été passée au Dinitrol, raconte Jean-Michel, pas peu fier de montrer que l’intérieur est impeccable, que le plancher n’est pas perforé. Et que les dessous du châssis sont dans un état enviable. Au rang des petits défauts ? Une petite coupure dans la capote et les quatre pneus à changer : ils ont l’âge de la voiture et n’ont jamais été remplacés. Craquelés, ils avouent ici leurs limites et leurs faiblesses.

Route des vacances 2017 (20)

Ce javeloteux, également passionné de trains (et de miniatures en particulier), a démarré sa carrière d’automobiliste avec… une 2CV. Une « bleu Monte-Carlo » qu’il a achetée juste après avoir obtenu son permis en mai 1968. Elle était immatriculée 3546 EU 62…  Sa passion des autos lui a été transmise par son père, dont il garde le souvenir de la Simca Aronde toute neuve alors qu’il n’avait que six ans. Jean-Michel a eu dans son garage une Renault 8 S, une Citroën ID20, une Simca 1100 TI, une Alfa Romeo GTV en 1977, revendue pour… une Citroën BX Diesel neuve.  L’Alfa marchait fort, mais pas très longtemps, se souvient-il. C’était une dévoreuse d’huile… et le carter faisait sept litres ! Un Renault Express a suivi, puis une Renault Clio 2 qui a aujourd’hui près de 300.000 km, et une Citroën C4. Son rêve ultime ? Sans doute une Citroën DS23 injection électronique…

Route des vacances 2017 (108)

Au passage du cortège, Jean-Michel s’est amusé à interpeller certains de ses copains, qui ont roulé de Liévin à Berck. Emerveillé, tout comme Raphaël particulièrement heureux, ce dimanche matin : il prend des cours de saxophone avec Marcel et Réjane, à côté de la mairie de Servins. Et une fois n’est pas coutume, il a le droit d’interrompre la révision du morceau qu’il devra produire à l’examen, pour aller jouer quelques notes au carrefour, devant le café, au passage des véhicules.

Route des vacances 2017 (207)

Ce Servinois âgé de dix ans le confesse, il aime les voitures. Des Ferrari ou des Porsche ? Pas du tout. « j’aime les voitures anciennes, les 2CV, les 4L, les Coccinelle… » Il n’a pas été déçu, le contingent de ces petites autos populaires était copieux. . Et ses quelques notes de saxo ont mis du baume au cœur des automobilistes ou des passagers qui s’étaient engouffrés dans les anciens autocars. La Route des vacances, c’est aussi, pour Raphaël et Jean-Michel, la mélodie du bonheur, non ?

Route des vacances 2017 (204)

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s