Rencontres mayennaises

La Mayenne, ce département si méconnu… Les plus au fait de la chose automobile se souviendront que c’est près de Laval que le carrossier Gruau a son siège. C’est surtout un coin charmant où certaines rencontres automobiles ont de quoi surprendre…

renault-supercinq-2Sainte-Suzanne, à une quarantaine  de kilomètres à l’est de Laval, est une cité médiévale classée petite cité de caractère avec son château du XVIIe siècle, qui a eu son petit moment de reconnaissance médiatique en participant au concours du Village préféré des Français, sur France 2. C’est là qu’à la fin de l’été 2016, une Renault Supercinq attire mon attention. En général, les Supercinq attirent mon attention, mais celle-là a été transformée pour fêter (pourrir ?) une journée de mariage.

Du cochon en veux-tu en voilà, du rose un peu partout, la trombine des jeunes amoureux collée sur les vitres. Des points roses collés un peu partout, sur les protections latérales en plastique, et sur tout le reste de la carrosserie, un couple de cochons mariés sur le capot en guise de Spirit of ecstasy… Une vraie bagnole de mariés comme on n’en fait plus. En tout cas, les responsables de la déco se sont vraiment donné un mal de chien pour transformer la bête.

renault-supercinq-1

Les jeunes mariés ont eu droit à un autre privilège, manifestement. Leur vraie voiture de mariés, qui les attendait au pied de l’église, c’était une Matra Simca Bagheera jaune avant restylage. Ce coupé à trois places de front et aux phares escamotables conserve une classe folle, plus de quarante ans après sa commercialisation. Moi aussi, je serais prêt à perdre un peu de dignité et à me farcir quelques bornes en Supercinq tunée à la sauce mayennaise avant d’installer mon fessier dans une Bagheera !

matra-simca-bagheera

Il faut croire que Sainte-Suzanne est un terreau favorable à quelques folies, puisque c’est dans ce village, en mai 2012, que j’étais tombé nez à nez avec une Citroën BX pas comme les autres. Une BX grimée façon Harlequin, tout sauf discrète. Ils sont forts, les Mayennais…

p1090594

Les touristes qui prennent un peu de bon temps en Mayenne sont aussi des gens de goût. Référence à ces Belges, croisés à la base de loisirs de la Chesnaie, à Saint-Denis-du-Maine, dans un secteur très sympa de la Mayenne où sont concentrés quelques villages fiers de leur passé médiéval préservé. Des Belges qui ont fait le déplacement en Morris Minor 1000 (proposée de 1956 à 1969, la version originelle de 1948 a été conçue sous la direction d’un certain Alec Issigonis) cabriolet et en Austin Healey Sprite (la célèbre Frogeye, les yeux de grenouille qui caractérisaient la première génération, produite de 1958 à 1961), toutes les deux dans leur jus. Deux emblèmes d’un Made in Britain un rien désuet.

morris-minor-1000-2

austin-healey-sprite-1

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s