MG, 2CV, VW Combi… Comme un avant-goût de Béthune Rétro

Samedi 6 août, centre-ville de Béthune. De bon matin, ciel bleu pétant et soleil généreux, ça sent le piège à belles bagnoles en balade, à trois semaines de Béthune Rétro.

Bonne pioche rue Sadi-Carnot, à deux pas de la Grand-Place. Une MG TD noire est stationnée près de l’hôtel de Beaulaincourt, dernier hôtel particulier à Béthune. Une MG aussi ancienne en liberté, hors rassemblement, c’est assez rare. En plein bain de soleil sur une rue pavée, c’est on ne peut plus classe.

Cette MG incarne l’esprit du roadster relativement accessible so british. Tableau de bord bois, volant immense, petit pare-brise et jantes à rayons… Bref, une élégance pas tape-à-l’œil.

Comme un signe, c’est en immortalisant la belle anglaise que l’on croise la route d’une autre ambassadrice du roadster à la cool : une Triumph TR6. Évolution profonde de la TR5, dessinée chez l’Allemand Karmann, la TR6 naît en 1969, avec un moteur six cylindres de 2.5 litres. Elle sera produite à près de 100 000 exemplaires jusqu’en 1976, essentiellement vendus aux États-Unis.

Retour Grand-Place où, en tendant l’oreille, le son du plus célèbre bicylindre de France s’approche. Une Deuche, bien sûr. Petit tour de place au ralenti pour la belle, coincée derrière une calèche tirée par..  deux chevaux.

Cette 2CV a manifestement conservé son numéro d’immatriculation de « naissance » et ses plaques noires. À la louche, cette 2CV doit être du milieu des années 1960. Dans un état de conservation qui semble remarquable. Impossible de se lasser du spectacle d’une 2CV devant les façades art déco baignées de soleil.

Faute d’avoir pu papoter avec le conducteur, pourquoi ne pas se lancer à la recherche du modèle, le plus précisément possible. L’occasion de me plonger dans Le Guide de la 2CV, de Fabien Sabatès, chez ETAI. La chronologie détaillée du guide à côté de la photo permet de noter la présence du nouveau capot à cinq nervures, qui apparaît en décembre 1960. Autre indice : le sens de l’ouverture des portes avant identique à celles de l’arrière, ou alors « dans le bon sens ». Cette évolution apparaît en décembre 1964. Misons donc sur une 2CV année modèle 1966, au plus tôt : c’est en septembre 1965 que la glace de custode (la troisième vitre latérale) est montée en série sur les AZL et AZAM.

Ce samedi matin, les légendes s’étaient donné rendez-vous Grand-Place : en quittant les lieux, impossible de louper un Volkswagen Combi T2 bleu, immatriculé en Grande-Bretagne. Demi-tour, filons l’engin et parions dix livres que son proprio s’arrêtera Grand-Place. Bingo. Tous les piétons qui le croisent gagnent un large sourire. Impressionnant.

Les occupants ? Un couple, à peine trentenaire, en voyage avec un enfant en bas-âge. Une certaine conception du roadtrip… et de la parfaite carte postale automobile sur une des plus jolies places de France. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Combi T2 a été produit jusqu’en décembre 2013 dans l’usine de Sao Bernardo do Campo, au Brésil, tué par des normes antipollution. En Europe, le T2 a été vendu de 1968 à 1979, cédant la place au T3, plus connu sous le nom de Transporter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s