Vu de ma fenêtre : l’été en Citroën 2CV

Travailler dans un centre-ville propice à la parade permet de voir passer quelques beaux specimen. Fenêtre ouverte, il suffit de tendre l’oreille pour anticiper l’arrivée de joujoux qui transitent par la Grand-Place de Béthune… une fois de temps en temps. Il ne faut pas se laisser distraire, et on est là pour bosser quand même…

L’avantage d’un bicylindre Citroën, c’est qu’il est reconnaissable entre mille, et de loin ! 602 cm3, une capote ouverte, ça suffit largement pour avoir le sourire en plein été, par plus de 25 degrés. Une 2CV rouge impeccable, ça se remarque autant par l’allure que par la mélodie du deux-pattes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s