Mazda MX-5 RF : fini le (très) grand air

Mazda présente au Salon de New-York sa MX-5 RF, à toit rigide escamotable. Le Japonais revoit sa copie et son concept, par rapport à la précédente génération, en optant pour un système semi-découvrable que l’on retrouve sur la Porsche 911 Targa.

Mazda MX-5 RF (1)Le Mazda MX-5 balade sa frimousse adorable et con concept de roadster à deux places et toit souple depuis 1989. Il a fallu attendre la troisième génération pour voir apparaître une version à toit rigide escamotable, en 2006. Le concept était sauf, puisque l’intégralité du toi disparaissait dans le coffre, et les sensations en mode open roof étaient identiques, que l’on pilote une MX-5 soft top ou hard top. Bref, que du bonheur, d’autant que l’alourdissement n’était pas excessif (80 kilos), la manœuvre s’effectuait en douze secondes, et le design était préservé. Une gageure, dès qu’il s’agit d’intégrer un toit dur…

Cette version est vite devenue indispensable, notamment pour ceux qui ne voulaient pas renoncer aux joies du MX-5 sans craindre la dégradation de la capote en cas de stationnement dans la rue.

C’était une certitude, Mazda allait lancer dans le sillage de sa quatrième génération de MX-5 (lire les essais ici, et ici)une nouvelle déclinaison à toit rigide escamotable. La voilà, avec le nom MX-5 RF, pour «Retractable Fastback». Comme Mazda ne fait rien comme les autres, il se met (un peu) en danger en tournant le dos au système de toit qui a fait l’unanimité sur la NC.

Mazda MX-5 RF (3)

Mazda MX-5 RF (4)

Le Japonais a choisi le principe du toit Targa, ce qui a permis de dessiner en position toit fermé un petit coupé à la ligne de toit fuyante. Seul l’espace situé au-dessus de la tête des passagers peut être escamoté, après le soulèvement d’une grande pièce qui comprend les montants latéraux arrières. Dommage, la sensation «cheveux au vent», toit enlevé, sera moindre que dans le MX-5 soft top, qui reste pour le coup le véritable MX-5 fidèle aux origines, avec une capote en toile qui s’enlève et se remet en quelques secondes.

Avantage de la configuration RF : les turbulences seront sans doute moins importantes. D’après Mazda, le toit pourra être escamoté électriquement jusqu’à une vitesse de 10 km/h. Mais la vue dégagée à 360 degrés fait quand même partie intégrante du charme du MX-5, non ? Quant au rituel du décapotage à la main, il devient vite addictif et participe à l’excitation générale avant de mettre les gaz. Avantage soft top !

La MX-5 RF ser disponible avec les deux moteurs (atmosphériques) qui équipent l’actuelle soft-top : 1.5 131 chevaux et 2.0 160 chevaux.

Mazda MX-5 RF (2)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s