Huit voitures englouties dans un gouffre formé sous le National Corvette Museum, aux Etats-Unis (VIDEO)

Mercredi, vers 5 h 45, heure locale, un gouffre s’est formé sous le National Corvette Museum, à Bowling Green, dans le Kentucky, aux Etats-Unis, provoquant l’effondrement de la dalle d’un espace d’exposition, et la « disparition » dans le cratère de huit Chevrolet Corvette de la collection.

Ils sont forts, ces Américains, pour nous pondre des scénarios improbables à grand spectacle. Mais là, la réalité dépasse la fiction. Et pas de Bruce Willis ex-flic paumé dans les parages pour sauver ce qui doit l’être.

Mercredi 12 février, à l’aube, un gouffre s’est formé sous le Skydome du National Corvette Museum, qui héberge quatre-vingt voitures retraçant l’histoire de l’emblématique Chevrolet Corvette.Dont certains prototypes jamais entrés en production. Le musée est situé à quelques encablures de l’usine General Motors de Bowling Green, la seule affectée à la production des Corvette.

National Corvette Museum (3)

Le phénomène des skinholes est bien connu aux Etats-Unis, mais imprévisible. Il s’agit du simple creusement d’une cavité. L’effondrement de la dalle du Skydome du musée, dans le gouffre de douze mètres de circonférence sur huit à neuf mètres de profondeur, a précipité la chute de huit voitures de la collection.Personne ne se trouvait dans le musée à cette heure-là. Donc pas de blessés à déplorer. Mais de sacrées belles voitures « chiffonnées ».

National Corvette Museum

Six étaient la propriété du musée : une Corvette noire de 1962, un pace car PPG de 1984, la millionième Corvette produite, de 1992, une Corvette Red Ruby du quarantième anniversaire (1993), une Z06 Mallett Hammer de 2001, et une Corvette blanche de 2009 marquant la production d’un million et demi d’exemplaires.  Deux autres voitures englouties appartenaient à General Motors : une ZR-1 Spyder de 1993, et une ZR-1 Blue Devil de 2009.

National Corvette Museum (6)

Les voitures endommagées dans ce « skinhole » impressionnant ne seront pas envoyées à la casse. General Motors a annoncé, le lendemain de l’accident, qu’il superviserait la restauration des huit voitures. Ma mission a été confiée à Ed Welburn, vice-présdent de GM Global Design. C’est dans un atelier du GM Global Design à Warren dans le Michigan (là où est géré le patrimoine automobile du groupe), que seront transportées les voitures, pour être examinées puis restaurées.

Un beau geste, annoncé par le directeur de l’usine GM Corvette, Jeff Lamarche, sachant que le National Corvette Museum est indépendant de General Motors, et fonctionne sur des dons privés. Jeff Lamarche a même fait un don personnel pour soutenir le musée, dont le Skydome devrait être de nouveau ouvert pour les événements marquant les vingt ans du musée, en août 2014.

Photos et vidéo : National Corvette Museum

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s