Citroën Cactus : la simplicité, et le sourire qui va avec (VIDEO)

Au salon de Francfort, Citroën présentera son concept Cactus. Rien à voir avec la C-Cactus, autre concept-car présenté lui aussi à Francfort, en 2007. Les deux autos ont en commun le souci de la simplicité, ce qui semble être devenu le nouveau credo de Citroën, du moins en ce qui concerne la ligne C.

Citroën Cactus (15)

Avec la Cactus, Citroën donne clairement rendez-vous au public. Le concept annonce quelques tendances fortes en matière de positionnement et de design, et ce, dès 2014. Citroën, avec la gamme de la ligne C (C3, C4, C5), et Peugeot, commençaient sérieusement à se marcher sur les pneus, voire à se cannibaliser avec des offres qui tendaient, de chaque côté, vers le haut de gamme, mais avec pour seule différenciation le style. La Cactus laisse penser que les Citroën C seront plus simples, et peut-être plus joviales, quand les Peugeot tentent leur chance vers le premium statutaire.

Citroën Cactus (10)

Sur la Cactus, tout est épuré, plus accessible, plus fonctionnel, moins tarabiscoté. Quand les actuelles productions de la marque proposent tous les éléments de carrosserie peints, et du chrome en veux-tu en voilà, la Cactus se distingue avec ses gros Airbumps, une innovation osée : des protections à peau souple, qui intègrent des capsules d’air pour protéger la carrosserie. Des éléments que l’on imagine facilement personnalisables, si l’idée est reprise en série. Leur proéminence rappelle les protections de l’actuel C3 Picasso.

La série ne semble pas si éloignée : la Cactus mesure 4,21 m en longueur, et 1,53 m  en hauteur. Presque un crossover compact, qui se distingue, ici, par une ligne de toit « flottante ». Les optiques à l’avant reprennent, façon concept-car, le principe du nouveau C4 Picasso, avec les feux de jour surplombant les phares classiques, cette fois-ci intégrés aux Airbumps des boucliers. A l’arrière, les feux à leds 3D sont apparus sur la DS3 Cabrio.

Citroën Cactus (13)

En revanche, mieux vaut oublier l’absence de vitrage et de montants latéraux, ainsi que de lunette arrière. Pour un show car, ça permet de mieux faire découvrir un habitacle là encore dessiné autour de fonctions essentielles, autour de deux écrans tactiles, et de sièges dessinés façon sofa et banquette.

La planche de bord flottante dégage de l’espace au plancher, façon monospace. La sensation d’espace est aussi accentuée par la présence du toit vitré panoramique, maintenant une vieille connaissance chez Citroën. Les sièges avants en cuir et coton laissent entrevoir un étonnant hommage graphique à André Citroën, souriant et saluant son monde à l’aide son petit chapeau.

Citroën Cactus

La chaîne de traction choisie pour la Cactus sera déclinée en série  dès 2016 : c’est l’Hybrid Air, qui associe l’air comprimé et l’hydraulique à un moteur à essence. Une technologie sans batterie (donc libérant de la place, et réduisant les coûts) et au sujet de laquelle Citroën annonce une consommation moyenne de moins de 3 litres/100 km.

La connectivité est évidemment intégrée, comme dans toute voiture moderne, avec une flopée d’applications connectées à Internet. Et le bon de commande, il faudra le signer en apposant un « smile » sur la tablette tactile ?

Citroën Cactus (16)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s