Deux Peugeot imaginées par Heuliez à voir au musée de l’Aventure, les 14 et 15 septembre 2013

Le musée de l’Aventure Peugeot, à Sochaux, participe à sa manière aux Journées européennes du Patrimoine, les 14 et 15 septembre 2013. La très belle collection de Peugeot est visible contre une entrée à tarif réduit, et quelques petites merveilles seront sorties des réserves à cette occasion. A l’image d’un coupé 405, et d’une étude de 504 « Loisirs », étudiés par Heuliez, mais aussi une étrange Peugeot 107 à ouvertures arrières « papillon », petit délire des bureaux d’étude de Peugeot.

Peugeot 405 coupé Heuliez (1)C’est Noël avant l’heure, au musée de l’Aventure Peugeot, à Sochaux ! A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, les 14 et 15 septembre 2013, le musée est accessible contre un tarif d’entrée révisé : 4 € pour les adultes, contre 8,50 € habituellement, et 3 € pour les enfants, étudiants, demandeurs d’emplois et personnes handicapées. Il y a de quoi casser sa tirelire, pour découvrir, ou redécouvrir ce musée qu’on affectionne tant, sur ce blog…

L'Aventure Peugeot

Le musée retrace, avec environ cent vingt voitures, et une multitude d’objets et d’outils, toute l’épopée de Peugeot. Il va sortir, pour cet événement patrimonial, trois concept cars rarement vus, dont une Peugeot 107 « Papillon » imaginée par le centre de style Peugeot.

107papillon

Le musée fera aussi al part belle à deux voitures imaginées par le carrossier Heuliez, deux propositions faites à Peugeot restées sans suite commerciale. Ces voitures appartenaient, jusqu’à l’année dernière, à Heuliez, et étaient intégrées à un conservatoire informel, réuni dans des hangars de l’usine Heuliez de Cerizay.

Cette fabuleuse collection cachée a été dispersée aux enchères, ce qui a permis au musée de l’Aventure de racheter et de présenter deux voitures inconnues du grand public : la Peugeot 405 coupé est un régal de youngtimer. Elle a été (habilement) dessinée par Heuliez, sans perdre l’élégance originelle de la berline, et fut une proposition pour tenter une percée sur le marché américain, avec une présentation de 405 Mi16, et un aménagement intérieur luxueux.

Voilà comment la présente Hervé Charpentier, le conservateur du musée de l’Aventure Peugeot : « Destinée à remplacer à la fois la Peugeot 305 et la 309, la nouvelle Peugeot 405 apparaît sur le marché automobile en juin 1987. De vocation familiale, la 405 se veut consensuelle et fiable. Mais pour donner une image plus dynamique à la gamme, Peugeot propose en haut de gamme une version extrêmement désirable : la MI16. C’est donc sur cette base que Heuliez démarre ses études pour une version deux portes de la berline et présente cette maquette roulante. Les deux côtés de la voiture sont asymétriques afin de proposer deux versions différentes. La voiture est ensuite exposée sur le stand du carrossier au Salon de Genève en mars 1988. Comme les prédécesseurs coupés et cabriolets 505 destinés au marché nord-américain, le coupé 405 USA restera unique et ne sera jamais produit en série. »

Peugeot 405 coupé Heuliez (2)Peugeot 504 camping car Heuliez

La 504 Loisirs est une proposition plus décalée, qui tient à la fois du camping-car et du SUV de l’époque, avec un look lui aussi américain sur les bords. Ce genre de déclinaison tournée vers les loisirs avait déjà été touchée du doigt par Heuliez avec la Talbot Wind, un pick-up dérivé d’une fourgonnette Simca VF.

504pickupLoisirs

La 504 Loisirs est elle aussi présentée par Hervé Charpentier : « En 1979, la berline 504 a déjà onze années de carrière derrière elle. Comme de coutume dans la gamme Peugeot, la part belle est faite aux utilitaires dérivés des berlines. Peugeot décide de proposer à la clientèle européenne un nouveau pick-up 504. Sa carrière sera très longue puisque les derniers exemplaires produits le seront en 2005 au Nigéria ! En 1979, ce nouvel utilitaire inspire Heuliez qui présente au Salon de Paris une interprétation de celui-ci dans une finition « véhicule de loisirs ». Une cellule indépendante à structure métallique habillée de polyester vient se greffer sur la base d’origine. Le volume habitable est augmenté par rapport à un break de série et de surcroît modulable à volonté au gré des désirs et usage du client. »

Aventure Peugeot

Ces deux voitures sont désormais à l’abri dans la collection de l’Aventure. Dommage que le proto de 309 break ne soit pas intégré à la collection : cette proposition réaliste asymétrique (une portière côté conducteur et deux, côté passager) avait été présentée sur le stand Heuliez au salon de Paris.

Ce week-end est l’occasion unique de voir la 405 coupé et le 504 pick-up « Loisirs ». Après le week-end des Journées du Patrimoine, elles rejoindront la discrétion de la collection, et ne sont pas amenées à être exposées de manière pérenne dans le musée, qui constitue la vitrine de l’Aventure Peugeot. Mais qui ne présente pas la totalité du trésor de Peugeot…

504 pickup Loisirs 405 coupé USA

http://www.museepeugeot.com/

A lire également : Le musée de l’Aventure Peugeot, à Sochaux, continue de grandir

Une réflexion sur “Deux Peugeot imaginées par Heuliez à voir au musée de l’Aventure, les 14 et 15 septembre 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s