Citroën en WTCC avec Sébastien Loeb : la C-Elysée est l’élue

Le 26 septembre 2012, à l’ouverture du Mondial de l’Automobile, le patron de Citroën, Frédéric Banzet, avait expliqué de manière un peu abrupte la révision des engagements de Citroën en sport auto. Une réorientation parallèle à la reconversion de Sébastien Loeb, qui avait décidé d’un programme allégé en championnat du monde des rallyes. La piste du championnat du monde des voitures de tourisme, alors évoquée, prend tournure, un mois après l’annonce de l’engagement, avec la présentation de la voiture sur laquelle courra Sébastien Loeb : la Citroën C-Elysée.

Citroën C-Elysée WTCC (2)

Dès la saison 2014, Citroën Racing rejoint les circuits du championnat WTCC, avec Sébastien Loeb et la Citroën C-Elysée, dont la première illustration vient d’être dévoilée. Le choix de la C-Elysée tombe sous le sens. Les manches du championnat WTCC (World touring car championship) sont disputées partout dans le monde, et Citroën a un grand besoin d’internationalisation.

La C-Elysée, c’est la Citroën mondiale qui illustre cette ambition, et s’adresse à des marchés en pleine croissance, comme l’Amérique latine, la Russie, la Chine ou le Maghreb. Peugeot a exactement la même ambition avec la 301. Le Lion a préféré s’offrir une autre vitrine mondiale, avec la montée de Pike’s Peak, avec une 208 T16 de 875 chevaux… et toujours Sébastien Loeb au volant. Un « one shot » qui a permis aux deux de s’illustrer, en pulvérisant les records de l’épreuve.

Citroën C-Elysée WTCC (1)Citroën C-Elysée

Si le choix de la C-Elysée en WTCC se défend sur le plan du marketing, difficile de voir en elle une pure sportive. Les sorciers de Citroën Racing lui ont greffé le moteur 1.6 turbo à injection directe de la DS3 WRC. La puissance est portée à 380 chevaux sous le capot de la C-Elysée, transmis aux roues avant avec une boîte séquentielle à six rapports. La C-Elysée WTCC sera montrée au salon de Francfort, du 12 au 22 septembre.

Le championnat 2013 de WTCC compte douze manches. Cinq doivent encore être disputées, en Argentine, aux Etats-Unis, au Japon, en Chine et à Macau. Le Français Yvan Muller est actuellement en tête du championnat, au volant d’une Chevrolet Cruze. Honda, BMW, Seat et Lada sont également engagés en WTCC.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s