Nouvelle Mazda 3 : la cerise sur le KODO

En dévoilant sa dernière génération de Mazda 3, le constructeur japonais lance son troisième modèle labellisé « Skyactiv » et « Kodo ». Deux noms qui désignent des éléments mécaniques et de structure optimisés pour le premier, et une philosophie de design traduite par « L’âme du mouvement » pour le second. De quoi faire son trou parmi les compactes ?

Mazda 3 (1)

C’est quasiment du copié-collé. La calandre « ailée », emblème du style « Kodo » cher à Mazda, inaugurée sur le CX-5, a  pu séduire. Reproduite quasiment à l’identique sur la Mazda 6, et maintenant sur la 3, elle risque de perdre de sa saveur si elle est déclinée à tous les niveaux de la gamme. A ce niveau-là, ça risque de passer pour un manque d’imagination de la part du constructeur. Il sera effectivement difficile de reconnaître, de face, une Mazda 3 d’une 6.

Mazda 3 (2)

De profil, tout s’arrange, la Mazda 3 est (pour l’instant) une stricte cinq portes, contrairement à la 6. D’où le sentiment d’un capot exagérément long, et d’une ligne relativement basse. Comme la 6, la 3 joue des coudes dans sa propre catégorie. Avec 4,46 m de longueur, ça commence à faire du volume. Mazda compte sur ses technologies Skyactiv pour que ses dimensions ne pèsent pas trop lourd sur la balance. Tout a été allégé.

Quatre moteurs sont pour l’instant au programme, tous associés à une boîte à six vitesses : un tout nouveau 1.5 de 100 chevaux, et deux 2.0 de 120 et 165 chevaux en essence, et un unique diesel 2.2 de 150 chevaux (déjà conforme aux normes Euro 6), qui fait déjà des merveilles sous le capot du CX-5. Un positionnement haut de gamme qui rappelle Honda et sa Civic, qui vient juste de lui offrir un diesel un peu plus modeste (120 chevaux quand même).

Mazda 3 (3)

L’habitacle reprend les recettes des Mazda 6 et CX-5. C’est austère, mais fonctionnel. La 3 ajoute un affichage tête haute, et un écran tactile de 7 pouces ajouré, façon Mercedes Classe A et B, secondé d’une molette à la base du levier de vitesses. Voilà qui ne dépaysera pas, encore une fois, les possesseurs de Mazda 6 et de CX-5. Pour un peu plus de folie dans l’habitacle, il faudra opter pour le garnissage en cuir blanc et noir.

Mazda fait évoluer la connectivité de sa nouvelle berline. Le système multimédia pourra interagir avec un smartphone, et pourra embarquera un paquet d’applications. C’est aussi la course à l’armement en matière de systèmes de sécurité. En série ou en option, on trouvera au catalogue un avertisseur d’obstacle frontal, un système de freinage intelligent, une aide à l’évaluation des distances, un régulateur de vitesse adaptatif, une alerte de changement de file ou encore la gestion automatique des feux de route.

La commercialisation de la nouvelle Mazda 3 est programmée à l’automne 2013.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s