Alpine de retour aux 24 Heures du Mans dès cette année

Moins de six mois après avoir célébré la renaissance d’Alpine, Renault annonce que son bébé sportif s’engagera en endurance, et notamment aux 24 Heures du Mans 2013. De quoi faire patienter jusqu’à la livraison de la première Alpine-Caterham « civile », en 2016.

Alpine A442B 1978

La compétition était l’essence même et la raison d’être d’Alpine. Renault la remet au centre du projet de renaissance de la marque, matérialisée  par la création de la société des automobiles Alpine Caterham, dirigée par Bernard Ollivier. Après avoir remis des Berlinette sur les routes du rallye Monte Carlo historique, pour le show, Alpine passe aux choses sérieuses en s’inscrivant dans un programme d’endurance comprenant les 24 Heures du Mans, les 22 et 23 juin 2013 (mais pas dans la catégorie reine), et le European Le Mans Series.

Renault Alpine A442B (1978)

Les 24 Heures, Alpine y a aligné au total cinquante-cinq voitures en onze participations, entre 1963 et 1978. Cette année-là, Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud emportent la victoire au volant d’une A442 B jaune, et une autre A442 termine quatrième, avec Guy Fréquelin et Jean Ragnotti.

Alpine Renault A220 1968 (2)

Alpine A220 qui a participé aux 24 Heures du Mans en 1968 et 1969.

Alpine Renault A220 1968

Le prototype LM P2 Alpine (qui sera présenté le 24 mars au Castellet) sera aligné par l’équipe Signatec. Sur les cinq épreuves de l’European Le Mans Series, le châssis sera mû par un moteur… Nissan de 500 chevaux. Logique de groupe et de coûts oblige ? Une petite fausse note, qui, espérons-le, n’assimile pas l’opération de retour d’Alpine à la compète à un bête coup marketing, histoire d’apposer simplement le nom sur une voiture de course. On se disait aussi : préparer et aligner une voiture endurance six mois après avoir annoncé la renaissance de la marque, ils sont du genre rapides, chez Alpine… Bon, ne tournons pas autour du pot : l’Alpine d’endurance est-elle une véritable Alpine ?

La première course est programmée le 13 avril à Silverstone, avec Nelson Panciatici et Pierre Ragues aux commandes. Le nom du troisième pilote engagé pour Le Mans sera annoncé le 24 mars.

A lire aussi :

Alpine renaît en partenariat avec Caterham : le plus dur reste à faire
Renault Alpine A110-50, la quinqua nerveuse
Rétro : Alpine A110, une quarantième symphonie tout en bleu
Renault DeZir : tous les gènes d’une Alpine moderne, mais…

Une réflexion sur “Alpine de retour aux 24 Heures du Mans dès cette année

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s