Le retour de la mort qui tue de Pamela Rose… et de la Renault Fuego (VIDEO)

Ce mercredi, Kad et Olivier reviennent sur grand écran, devant et derrière la caméra, avec « Mais qui a re-tué Pamela Rose ? », dix ans après « Mais qui a tué Pamela Rose », long métrage issu des sketchs relatant les aventures de deux fins limiers du FBI, Riper et Bullit.

Pourquoi faire ici la promo de ce film, même sans l’avoir vu ?

1- Parce que tout le monde s’en cogne, mais je suis client de l’humour de Kad et Olivier des grandes heures. Cf. le Kamoulox, les frères Silver, les Jean-Michel, Sergent Pepper, les faux doublages, Renkontres, la parodie du film de boules ou encore La Grosse Emission.

Mais qui a re-tué Pamela Rose ?

2- C’est surtout l’occasion de voir sur grand écran une auto injustement sous-estimée et mal-aimée, j’ai désigné la Renault Fuego. Une auto-emblème dans l’univers de Kad et Olivier, pour cause d’incompréhensible ringardise, que l’on retrouve en long, en large, en travers et sur le toit dans « Mais qui a tué Pamela Rose ? ». La « Famous » Fuego revient dans la suite, à Bornsville, USA, là où Riper et Bullit reforment le duo quand on s’aperçoit que le cercueil de Pamela Rose a été volée.

Renault Fuego Mais qui a re-tué Pamela Rose ?

A quand la réhabilitation, aux yeux du peuple de cette variante de la Renault 18 ? Commercialisée en 1980, elle compte notamment une incongrue version Turbo D, et une plus légitime version Turbo (132 ch) à partir de 1983. La Fuego s’éteint en 1985, après la production de 265.367 exemplaires.

Renault Fuego

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s