REPORTAGE – Kévin Masson va sortir de l’oubli l’unique Renault 11 cabriolet Heuliez

Une Renault 11 comme onzième voiture de collection. Kevin Masson ne l’a pas fait exprès. Ce jeune collectionneur de 22 ans a jeté son dévolu sur ce proto de Renault 11 cabriolet réalisé chez Heuliezacquis lors de la vente aux enchères du 7 octobre dernier. Lavée, bientôt restaurée, la R11 cabriolet va prochainement sortir de sa réserve. Définitivement.

Vente aux enchères Heuliez le 7 octobre 2012 à Cerizay - Prototype Renault 11 cabriolet

Il est du genre précoce, Kévin Masson. Sa première auto de collection, il a mis les mains dedans alors qu’il était âgé… d’une douzaine d’années. Une Simca P60, « trouvée dans le village, refaite avec mon père« , achetée avec l’aide de la famille, bien évidemment. Le début d’une belle aventure qui s’est déroulée comme en tirant un fil d’une pelote de laine.

Collection Kevin Masson

Le virus lui a mis dans les pattes une P60 Ranch de 1959, une Aronde P60, une Simca Messagère de 1955. Et les concours de circonstances ont ajouté de l’eau au moulin. Comme l’achat d’une Citroën DS, pas vraiment prévu.

« Je cherchais une grange. J’ai vu une annonce, et sur la photo, on voyait une voiture dedans. J’ai appelé en disant que la maison avec la grange ne m’intéressait pas, et j’ai demandé si la voiture était à vendre. » Et hop, une Citroën dans la besace. Puis une BMW 1602 de 1973, celle qui lime le plus le bitume.

BMW 1602 1973

Son plus beau « coup », Kevin Masson l’a réalisé avec une auto intimement liée à sa Simca Messagère. « Le propriétaire de la Messagère possédait d’autres voitures qu’il vendait. Dont une caisse de Renault 3« . La R3 a été produite en 1961 avant la R4 à 2500 exemplaires. « En postant des photos sur un forum, ça  a commencé à s’agiter. La mienne a un capot plat« .

Renault 3

Qui dit capot plat dit R3 de la race des raretés. A tel point que les propositions de rachats venues d’Allemagne ou des Pays-Bas ont afflué quasiment immédiatement. Le numéro de série a rendu fou plus d’un passionné. « La plus ancienne recensée était la 191e« , annonce Kevin Masson. La sienne est la 113e.

L’une des plus anciennes au monde, sinon la doyenne, dit-on.  Info qui aurait été confirmée chez Renault Classic, précisant que cette R3 est sortie d’usine le 9 octobre 1961.

Renault 3

Cette R3 totalement en ruine, arrêtée pendant trente ans, est actuellement en cours de restauration chez un tôlier. Passage au marbre et compagnie. La coque, plus que fragile, est partie dans le Maine-et-Loire.

Le châssis sera lui aussi restauré. Le ré-assemblage aura lieu sans doute l’année prochaine. « J’ai la carte grise, le contrôle technique, elle roulera un jour« , annonce Kevin Masson. Je ne garde pas mes voitures dans une grange. C’est ma philosophie. »

La 113e Renault 3 de l’histoire sera une star des expos et des rassemblements 4L. Kevin Masson en est conscient. Mais il se refuse (déjà) à se séparer de sa voiture. Même à prix d’or. Même en lambeaux, elle est évaluée au prix d’une (belle) berline compacte neuve…

Renault 3

Mais le « truc » de Kevin Massin, c’est la 4CV, pour sa bouille. « C’est la voiture qui a relevé la France après la guerre« . Il en a possédé six. Aujourd’hui stationnent chez lui des années 1953, 1954, 1957 et 1959, en attente de restauration.

Ca peut attendre, puisque le proprio est en train de retaper une grange d’accueil de sa collection.  Celle-ci accueille, depuis octobre, une nouvelle venue, totalement déconnectée des autres voitures que possède Kevin Masson : c’est une voiture des années 1980, et un prototype qui plus est. Une Renault 11 cabriolet étudiée par Heuliez, à Cerizay.

Vente aux enchères Heuliez le 7 octobre 2012 à Cerizay - Prototype Renault 11 cabriolet

L’affaire a une résonance particulière pour Kevin Masson, qui habite dans les Deux-Sèvres : Heuliez, c’est la grosse boîte du département ! Quand Heuliez a mis en vente quelques uns de ses derniers prototypes, en octobre, Kévin Masson a accouru. Pour récupérer « une part d’Heuliez… »

L’amateur avait ciblé la Citroën BX monospace, et la Renault 11 cabriolet. Il a renoncé à la BX, faute de connaître son poids, et doutant des capacités du plateau censé l’emmener. « J’ai des regrets, aujourd’hui. Je me suis rabattu sur la Renault 11. C’est une vraie voiture de Youngtimers. On retrouve la philosophie des années 1980. »

Renault 11 cabriolet Heuliez

Kévin a enlevé la R11 contre quelques centaines d’euros, mais n’a pas raisonné comme un marchand, ou un spéculateur. « C’est une super affaire, mais les protos ne prennent pas de valeur. Ca demande des moyens pour les transporter, il faut les stocker. »

Un collectionneur ne connaîtra jamais le plaisir de rouler dans son proto. C’est d’autant plus vrai pour la R11 cabriolet : elle n’a pas de moteur, et elle n’en aura jamais, promet Kévin Masson.

D’apparence, la R11 était en mauvais état. « La majorité des pièces étaient dans le coffre« . Les manquantes ont été facilement retrouvées. « Elle a dû servir de banque de pièces« , imagine le nouveau propriétaire. « La face avant, les supports optiques cassés dans le coffre. A l’intérieur, la console centrale est nue. Elle devrait être rhabillée. Un cabochon arrière droit était cassé. Les deux rétros n’ont jamais été fixés… »

Renault 11 cabriolet Heuliez

Le jeune collectionneur a chois de laisser la voiture dans son jus. Elle a été lavée, démontée et remontée. Le couvercle de malle, pièce unique (qui ne ferme pas), sera peut-être refait : « peut-être à cause de l’eau sur le panneau en fibre, ça a cloqué. Ca va être repris par un carrossier. »

Renault 11 cabriolet Heuliez

Quant à la fausse capote repliée, elle est en excellent état. D’après Kévin, la voiture était seulement sale. « C’est la première fois que je vois une Renault 11 avec des cardans neufs ! » plaisante-t-il, sans toutefois se baser sur le compteur, qui affiche 765 km. Impossible, apparemment, que ce proto ait parcouru une telle distance.

Renault 11 cabriolet Heuliez

La R11 cab’ conservera son originalité, un seul siège monté, côté conducteur. Ce qui permet d’apercevoir les entrailles de la bête. « On voit que le projet a été abandonné« , estime Kévin Masson, qui aimerait bien savoir pourquoi l’étude n’est pas allée plus loin. Si des anciens d’Heuliez détiennent la réponse…

L’étude de la R11 cabriolet avec arceau aurait été sacrifiée au profit de l’étude de la Fuego cabriolet, dont la caisse a été considérablement renforcée.

Mal connu, même des spécialistes de la Renault 11, ce prototype, initialement daté de 1981, serait en fait une base de R11 GTL, entre 1983 et 1985. Aucun document n’est venu retracer l’histoire de la voiture, hormis une fiche rédigée en 1991, pour l’intégration du conservatoire Heuliez.

Renault 11 cabriolet Heuliez

La fouille du coffre n’en dira pas davantage, mais a révélé un petit trésor : le porte-clés en plastique attribué à la voiture, qui porte la mention suivante  : D37X Renault 11 cabriolet No 2.

« Ca fait partie de l’histoire de la voiture« , juge Kévin Masson, qui espère rapidement la montrer, et, pourquoi-pas, la proposer pour réaliser un comparatif avec l’Alliance Encore cabriolet, qui a fait un petit bout de carrière aux Etats-Unis. La R11 cab’, elle restera bien en France !

NB : les photos ne portant pas de mentions sont la propriété de Kévin Masson, et exploitées avec son aimable autorisation.

Suivez toutes les étapes de la rénovation de la Renault 11 cabriolet Heuliez sur le forum du Renault 9 et Renault 11 Club de France.

3 réflexions sur “REPORTAGE – Kévin Masson va sortir de l’oubli l’unique Renault 11 cabriolet Heuliez

  1. bravo pour l’article, et bravo à Kevin pour sa collection, encore un bon personnage à ajouter au carnet d’adresse, je ne doute pas que nous aurons des choses à nous raconter…….. automobilement votre Vincent Dabin

  2. Merci pour votre partage, j’ai moi-meme vu il y a 28 ans environ en Champagne, une renault 11 TL beige 5p qui devait sortir de chez Heuliez (?). Elle avait un hayon qui descendait jusqu’au pare-choc et le bandeau de « feux rouges arrières » était fixée sur ce hayon! surement une étude pour faire une r11 à plancher plat « style break » afin de faciliter le chargement. je voulais meme racheter ce modèle mais à 17 ans sans local pour la stocker … je n’ai malheureusement aucune photo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s