EN IMAGES – La concentration Alpine et Gordini 2012 à Croix-en-Ternois

PAR PIERRE HUGONNAUD

Pierre Hugonnaud, le boss du rétro, sur le blog, est allé se balader du côté du circuit de  Croix-en-Ternois. Au menu : la trentième concentration Alpine et Gordini…

Nous sommes le samedi 8 septembre, à 13 h 15. Dans ma petite auto de 1964, une Renault 8 Major, j’arrive sur le circuit de Croix-en-Ternois. L’Association sportive des Alpines du Nord, (ASAN) organise sa trentième concentration de la marque Alpine et Gordini.

L’accueil est des plus sympathiques et aussi des plus conviviaux. Douze euros l’entrée avec la magnifique plaque souvenir en prime. Qui dit mieux ? Mais il ne fallait pas arriver après 15 heures, car le stock est déjà épuisé. C’est dire le nombre de fans qui ont fait le déplacement pour admirer les ingénues de Jean-Rédélé et d’Amédée Gordini.

Comme ma petite auto plaît aux organisateurs, l’accès aux paddocks lui est ouvert. Je la stationne donc entre une Alpine 610 et une A 110, juste derrière une barquette. Après tout, monsieur Gordini a bien débuté son activité en modifiant des Dauphine et des R8 de série ! Elles sont toutes là : A106, A110, A310, A610 avec un exceptionnel cabriolet.

Le catalogue est impressionnant : R8 S, R8 G, R12 G, R5 turbo, R21, R15 et R17 modifiées, Clio, Spider, monoplace, formule Renault, et même des Mégane RS qui font figure d’extra-terrestres. Une R4 customisée, mais avec la mécanique adéquate, me fait penser à certains douaniers.

Bref, toutes les cylindrées pétantes et tonitruantes sont représentées. Malgré les sollicitations de certains équipages, je n’ai pas osé mélanger ma petite auto de pépère peinard avec cette horde sauvage. Et puis je suis là également pour bosser…

A 14 heures, c’est l’heure de la parade où plus de 80 véhicules participent. Comble de bonheur, le starter m’autorise à m’installer sur le pylône de départ. Après la présentation des automobiles, les pilotes sont classés par catégories. Chacune à leur tour, les autos vont tourner pour le plaisir et jusqu’à 18 heures.

Les propriétaires sont des conducteurs très sympas. Ils embarquent des spectateurs pour quelques tours du circuit. Le casque est obligatoire et les règles de sécurité sont scrupuleusement respectées par les commissaires de courses. Je ne peux que conclure en vous écrivant que ce fut un après-midi féérique.

L’ASAN, rien que pour le plaisir

L’Association sportive des Alpines du Nord a été créée en 1983 par Pierre Henquenet. Elle sera successivement établie à Arras, à Ecurie, à Quesnoy-sur-Deûle, pour enfin s’installer en 2009 à Coulogne, près de Calais.

David Robache en est le cinquième président. Son programme est de rassembler un maximum de propriétaires d’Alpine et de Gordini en commençant par la première d’entres elles, la célèbre Renault 4cv.

Ces deux marques, emblème du savoir faire automobile à la française, sont étroitement liées. En effet, Amédée Gordini était un ami de Jean Rédélé, le patron de l’usine dieppoise.

Pour cette trentième concentration et après un samedi où les moteurs ont rugi de plaisir et aussi parfois bien chauffé, la journée dominicale a été consacrée à une balade touristique à travers les vertes vallées du Ternois.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

3 réflexions sur “EN IMAGES – La concentration Alpine et Gordini 2012 à Croix-en-Ternois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s