Production de la nouvelle Fiat Panda : Une usine transformée pour 800 millions d’euros

800, c’est, en millions d’euros, l’investissement consenti par le groupe Fiat à l’usine Giambattista d’Arco, à Pomigliano d’Arco, près de Naples, pour produire la troisième génération de Fiat Panda.

Fiat Panda

Depuis son apparition en 1980, la Fiat Panda a connu trois générations, et trois berceaux différents. Mirafiori d’abord, puis l’usine polonaise de Tichy, et enfin celle de Pomigliano d’Arco. Fiat s’enorgueillit d’avoir rendu à la Fiat Panda son identité 100 % italienne. Le groupe a investi 800 millions d’euros dans la restructuration du site, complètement transformé en douze mois.

Fiat Panda

L’usine de Pomigliano d’Arco a été construite à la fin des années 1960 par Alfa Romeo, pour accueillir la production de l’Alfasud, première traction avant de la marque. C’est de là que sortaient, récemment,  les superbes Alfa Romeo 159, dont la production est maintenant terminée.

Pomigliano est maintenant tournée vers Fiat, et la petite Panda… au prix de quelques sueurs froides. Le groupe Fiat a su engager fermement le virage en grapillant sur les conditions de travail des 5.000 ouvriers, pour éviter la fermeture pure et simple.

Le maintien du site acquis, le groupe Fiat a remis à niveau son contenu technologique. La tôlerie est maintenant l’affaire de six cents robots, qui occupent un atelier automatisé à 99 %. La découpe et le moulage de tôles qui composent la caisse ont lieu sur une dizaine de lignes d’emboutissage, et trois lignes de coupe, qui utilisent 377 moules.

L’assemblage des caisses est réalisé par 80 des 600 robots, qui assurent 520 points de soudure en trente minutes. Le montage de la caisse est flanqué d’un système à deux lignes, baptisé « papillon », de production des flancs. Des modules mobiles peuvent produire sur  la ligne de montage, quatre modèles différents.

L’usine a été équipée d’une unité de moulage plastique (la plus grande du groupe Fiat), dotée de trente-cinq presses, qui permet de produire en interne une centaine de pièces en plastique : pare-chocs (peints par un équipement neuf), planche de bord et console centrale. Au niveau du personnel, 100 millions d’euros ont été injectés dans la formation des employés de l’usine (200.000 heures).

La « nouvelle » usine de Pomigliano est dimensionnée pour produire 1.050 voitures par jour. Fiat compte sur une production annuelle de 280.000 Fiat Panda.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s