Dacia Lodgy, la suite logique… d’abord sur la glace

PAR BENOÎT FAUCONNIER

Exit le Duster. De la ronde du Trophée Andros 2011-2012, pas de la gamme Dacia, rassurez-vous… La poule aux oeufs d’or du constructeur roumain file le parfait amour avec le public, et fait rentrer des commandes, alors…  Sur la glace, le Duster est éclipsé par le Dacia Lodgy (oui, oui, au masculin), qui préfigure un véhicule familial de série, qui sera présenté en mars 2012, au salon de Genève.

Lancer en compétition une voiture reprenant vaguement les traits d’une voiture de série, c’est plutôt commun. Ce qui l’est moins, c’est quand l’engin de course annonce une version de série. Citroën l’avait fait en juillet 1990, reprenant le flambeau des Peugeot 405 T16 en rallye-raid, et avait mis sur le sable la ZX,  avant que la version civile arrive en concession en mars 1991.

Dacia avait déjà procédé ainsi il y a deux ans en dévoilant sur le Trophée Andros des éléments de style du Duster.

Chez Dacia, le timing est un peu plus serré. Le Lodgy sur glace a moins de six mois d’avance sur sa cousine « bitume ». En fait de préfiguration, il faut une sacrée imagination pour faire le lien entre les version « course » et « civile ».

Dites-mois qu’un Duster glace a le même profil que son homologue de route, et vous risquez trois jours de stage intensif à l’usine Dacia de Pitesti. La longueur du Lodgy de course (comme le Duster) est revue à la baisse pour une évidente question de répartition des masses.

On retrouvera du Lodgy « Andros » sur le vrai les feux avant, la calandre, les rétroviseurs et les feux arrières. Peut-être la forme du pare-brise, et des portes avant. Vous trouviez la « cage » de protection du cockpit hyper glamour ? Oubliez-la.

Tout au plus peut-on prévoir que le Lodgy de série sera à cheval entre u monospace pure souche et un break surélevé, plus spacieux que la Logan MCV. D’ailleurs, Dacia qualifie lui-même son Lodgy de MPV (Multi Purpose Vehicle). Le terme de monospace doit-il être uniquement réservé à Renault ?

Question moteur, vous serez bien avancé en apprenant que celui de la Lodgy Andros (V6 355 chevaux) ne sera pas reconduit en série…

Sur le Trophée Andros, deux Lodgy seront engagées. L’une pilotée par Alain Prost, et l’autre par Nicolas Prost et Evens Stievenart. La première manche aura lieu les 3 et 4 décembre à Val Thorens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s