Renault Captur : cap ou pas cap ?

PAR BENOÎT FAUCONNIER

Ca va être difficile de passer après la DeZir, tellement elle avait frappé les esprits, à Paris. Mais Renault est bien décidé à baliser son nouveau style, avec force concepts cars. La Captur est la deuxième du « plan »…

Délicieusement subversif, le dernier concept Renault ? Alors que le Losange s’emploie à mettre en avant des arguments de bien-être automobile, d’agrément de conduite, de douceur et de respect de l’environnement avec sa future gamme électrique, la Captur joue la diablotine de service. L’irréverencieuse. Celle qui foule de ses jantes de 22 pouces toute notion d’auto tolérable. Il suffit d’un détail. Sur la photo officielle de la planche de bord de la Captur, un grain de folie. Le compteur affiche, en rouge, un joli « 242 km/h ». Bien joué, quand les autorités nous assènent un discours ayant pour pilier « la vitesse c’est mal« . Bon, le fameux 242 km/h n’est là que pour la déco, la fantaisie.

Plus réaliste, la musculature affichée par ce concept, deuxième opus annonçant les grandes lignes du nouveau design Renault, après la DeZir, mais aussi la Zoe Preview, qui n’entre pas dans cette stratégie d’effets d’annonces. Déclinant sa vision alambiquée d’une série de concept cars basés sur les étapes de la vie de l’homme, Renault vise, après la passion amoureuse (la DeZir), la découverte du monde à deux. Au volant d’un petit crossover dynamique. Cet engin, c’est donc la Captur, pas aussi tout-terrain que le laisse supposer sa garde au sol relevée. Comme un Nissan Juke, en plus épuré. Et avec une vocation de coupé encore plus affirmée.

Les liens de parenté avec la DeZir sont évidents, si ce n’est cette poupe ramassée (il y a un peu de Mégane Coupé là-dedans…), et une cellule habitable qui émerge. Celle-ci héberge une utilisation inédite de cordages. Un réseau de fibres élastiques tendues, luineux, pas forcément apaisant visuellement, mais qui aurait les mêmes vertis qu’un hamac. Contrairement à la DeZir, la Captur doit être pratique.

Le sysème d’ouverture des portes en élytre est reconduit. En revanche, la Captur peut enlever le haut, et devenir découvrable. Si le design relie les deux autos, elle sont renvoyées pare-chocs à pare-chocs côté technique. Le DeZir était électrique, la Captur est une bonne « mazout » bien classique. Ne comptez même pas sur une chaîne de traction hybride. Pour Renault, le bon vieux moteur thermique a encore de l’avenir… à condition de soigner son pedigree.

Dans la Captur, place au tout nouveau 1.6 dCi gonflé à 160 chevaux à l’aide de deux turbos. Avec la boîte EDC à double embrayage (commercialisée récemment sur les Mégane et Scenic), la Captur est censée rejeter 99 gr de CO2 par kilomètre. Sans sytème Stop&Start ! C’est dire le potentiel « écolo » de cette mécanique avec un Stop&Start, une puissance plus raisonnable, et surtout des pneus Michelin de taille plus décente. Ceux-ci ayant, sur la Captur, une fonction de design qui va un peu plus loin que d’habitude : les flancs sont sculptés pour poursuivre le dessin des jantes. D’où l’impression de disparition pure et simple de la gomme.

La technologie sous le capot moteur a au moins le mérite, sinon d’innover, d’être réaliste. Tout comme l’est le système RX2 qui doit permettre à la Captur d’être une bonne compagne par tous les temps : un différentiel mécanique autobloquant transmet tout ou partie du couple sur la roue la plus adhérente quand l’autre n’accroche plus. Dans l’habitacle, Renault s’essaye à la réalité augmentée, en incrustant sur un écran central des images de synthèse sur celles de la route, transmises par une caméra située en haut du pare-brise.

Dans le monde réel, la Captur lance les bases d’un futur véhicule de milieu de gamme, annonce Renault. Une base qui semble accréditer la thèse selon laquelle Laurens Van den Acker, le patron du design, est entouré d’une équipe douée. Trois concept cars Renault qui se suivent et qui séduisent autant, ça ne s’était pas vu depuis… Ca ne s’était peut-être jamais vu.

Photos RENAULT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s