Loeb, Elena et la C4 WRC au sommet de leur art

PAR BENOÎT FAUCONNIER

Et de sept ! Le compteur s’affole, en championnat du monde des rallyes. Sébastien Loeb et Daniel Elena ont engrangé, dimanche soir, leur soixantième victoire en WRC, et leur septième titre mondial consécutif. Ils entrent du même coup dans la légende du sport automobile. Une performance inédite.

Un titre à la saveur particulière pour Sébastien Loeb, qui gagne à domicile le rallye d’Alsace (en 3 h 05′ 49″ »), et la couronne mondiale. Le duo magique, dans les baquets d’une C4 WRC elle aussi au sommet, a remporté six des onze manches du championnat déjà disputées. Il en reste deux.

Sébastien Loeb, qui a rempilé pour un an, chez Citroën, a participé au développement de la DS3 WRC. Une auto plus compacte, entièrement nouvelle (dotée d’un 1.6 turbo à injection directe développant 300 ch)…

Le challenge, excitant, n’est peut-être plus suffisant pour Loeb, qui a tout gagné. D’autant que Sébastien Ogier, le « junior » de la bande, roule dans les traces de pneus de son aîné… et pointe actuellement à la deuxième place du championnat du monde.

Loeb, Elena et la DS3 auront à faire face à une concurrence interne encore accrue, et à deux nouvelles prétendantes aux victoires sur le plateau : la Mini Countryman WRC, et la Ford Fiesta WRC. De quoi empêcher à l’Alsacien de penser au huitième titre consécutif ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s