Citroën Lacoste : ne l’appelez pas Mehari

PAR BENOÎT FAUCONNIER

Non, non, c’est une vue de l’esprit. Voyons : un petit engin ludique, orienté vers les loisirs, à conduire et à vivre cheveux aux vents. Pas de fioritures, une mécanique simple, des surfaces et un habitacle dépouillé. Ni une ni deux, le placard à archives renverrait à la Mehari. Loupé, c’est la Lacoste.

Lacoste, celui qui vend des articles et des tenues de sport chic et décontractés. Le crocodile s’amourache du double chevron pour livrer un engin simplifié mais raffiné. La Lacoste ambitionne de « mettre fin, au diktat du toujours plus, qui sévit parfois dans le monde de l’automobile« . Et pan, dans la calandre des C4 et DS4, engagées sans vergogne dans cette voie. L’auto essentielle selon Citroën avait déjà été approchée avec l’attachant concept C-Cactus. Même jovialité, et mêmes bases de design galbé à carrosserie bicolore associé à des roues aux quatre coins.

Sauf que cette fois-ci, la clientèle des bords de plages huppés  passe dans le viseur. Pare-brise vertical rabattable, pas de toit, flancs ouverts et banquettes minimalistes (couvertes de coton blanc… la matière des polos Lacoste) suffisent à garantir quelques sensations « naturelles ». D’où une mécanique basique : un trois cylindres à essence. Il ne manquerait plus que l’odeur du diesel vienne jouer les trouble-fêtes…

Trois cylindres, ce devrait être suffisant pour mouvoir un engin dont on peut légitimement penser qu’il est léger : la Lacoste mesure 3,45 m. A peine deux centimètres de plus qu’une C1. Le concept de « voiture ouverte », c’est moins de tôle, donc moins de poids. Adieu le toit : Citroën a imaginé une capote autogonflable jaune qui se déploie le long de l’arche centrale. Quid du rangement ?

On se languit de voir la démonstration des charmantes hôtesses qui encadreront la voiture au Mondial de l’Automobile. Comme on aimerait les voir appliquer la technique Starsky et Hutch pour rejoindre les places arrières. Selon Citroën, il suffit de sauter par-dessus le côté de carrosserie. Ce qui exclut d’emblée les vieux et les handicapés. Après tout, si la Lacoste est hype, chic et décontractée,  elle ne doit transporter que des beautiful people, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s