Citroën DS3 Racing : le pavé au piment dans le jardin de la Mini John Cooper Works

PAR BENOÎT FAUCONNIER

Mieux vaut tard que jamais. Avec la DS3 à la sauce Racing, Citroën trouve enfin une place dans sa gamme pour un modèle digne du rang de ses cinq titres mondiaux en rallye, glanés avec les Xsara et C4 WRC en 2003, 2004, 2005, 2008 et 2009.

Paradoxalement, Citroën n’a jamais proposé de réelle sportive en adéquation avec sa posture de numéro un mondial en rallyes, plutôt occupé à courir, commercialement, après le Scenic. Pour tenter le grand frisson, les disciples de Sébastien Loeb n’avaient qu’une C4 VTS 2.0 16V de 180 ch à se mettre sous le pied droit. Ou une C2 de 125 ch. Et encore, l’année du dernier titre, en 2009, les rôles de porte-étendard de la C4 étaient attribués au 2.0 16V de 143 ch, voire au 2.0 HDI de 140 ch.

Citroën efface presque tout et revoit son incursion sur le segment des sportives… plus de vingt ans après avoir décliné sur toute sa gamme les GTI, de la Visa à la CX, en passant par la BX 16 soupapes.

C’est aujourd’hui la DS3 qui se colle à l’exercice de style, et qui endosse le costume de bombinette. Citroën ose l’association gris foncé et orange à l’intérieur comme à l’extérieur. Jantes alu de 18 pouces, décorations en carbone sur le tableau de bord et les panneaux de portes, sièges spécifiques siglés « Racing » et plaque d’identification numérotée sur la garniture du pavillon. Pas de place pour l’ambiguïté.

Pour que le ramage vaille le plumage, liasons au sol et motorisation sont spécifiques à la Racing. Les voies ont été élargies de 30 mm, et la garde au sol abaissée de 15 mm. Le package classique de la petite sportive ne fait pas défaut, avec des amortisseurs, un ESP (entièrement déconnectable) et une direction affûtés.

Sous le capot, enfin, une extrapolation du 1.6 THP, dont la puisance passe de 156 à 200 ch. De quoi tililler sans complexe (sur le papier tout du moins) la Mini John Cooper Works de 211 ch. (34.200 euros) ou la Renault Clio RS de 203 ch (24.100 ou 25.600 euros).

La DS3 Racing reste pour l’heure un concept, mais une série limitée à 1.000 exemplaires sera commercialisée au deuxième semestre 2010. Pile pour annoncer la DS 3 WRC, qui courra le championnat du monde des rallyes en 2011, sans doute avec une réglementation limitant les moteurs à 1.600 cm3 de cylindrée avec turbo.

PHOTOS CITROËN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s