Une Peugeot 308 prend du coffre, devient 408, et s’attaque au marché chinois

PAR BENOÎT FAUCONNIER

Peugeot a présenté hier à Pékin la 408, qui n’est pas la remplaçante de la 407, mais une déclinaison de la 308 qui plus est dédiée au marché chinois.

La compacte sochalienne a servi de base à l’élaboration de ce modèle, à qui les stylistes de Peugeot, basés en France, ont greffé une malle arrière, dont la capacité avoisine les 526 litres. La taille de la 408 atteint 4.68 m. La voiture gagne au passage un lifting, essentiellement au niveau du pare-chocs avant.

Techniquement, c’est la 308 qui sert toujours de banque d’organes, avec deux moteurs disponibles en Chine : 1.6 16v 110 ch., et 2.0 16v 147 ch., tous deux couplés à une boîte manuelle ou automatique. Même « recyclage » à l’intérieur, où la planche de bord, sièges et autres garnitures intérieures proviennent de la petite soeur 308.

Produite à Wuhan, chez Dongfeng, la 408 sera mise en vente au printemps 2010, avant sa commercialisation en Amérique latine. La commercialisation en Europe n’est pas envisagée. Peugeot est présent sur le marché chinois (le premier du monde, depuis peu) depuis cinq ans, et y a écoulé 410.000 voitures, dont des 307. Avec la 408, positionnée haut de gamme, Peugeot compte accroître sa diffusion de 30 %.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s